Descriptif du dispositif de licences mutualisées

Foire Aux Questions

Entre la multiplicité des services et une interconnexion toujours plus importante, les collectivités sont aujourd’hui confrontées à un large éventail de cybermenaces. Les attaquants redoublent d’efforts pour endommager, détruire ou voler les données des collectivités. Chaque terminal connecté au réseau constitue un potentiel vecteur d’attaque pour les cybermenaces. Les antivirus et les pare-feu sont régulièrement contournés.
La 1ère porte d’entrée est la messagerie contenant soit une pièce jointe malveillante, soit un lien vers un site peu recommandable mais difficilement repérable. Puis vient ensuite les failles sur les mots de passe avec des tentatives de connexions à distance où on ne sait même pas qu’elles ont eu lieu. Et enfin il faut renforcer la sécurité sur le poste de travail final pour bloquer les actions des virus.

Le principe de ce dispositif n’est pas forcément de prendre
l’intégralité des outils proposés. Son but est de souscrire au moins à la
prestation qui va permettre à votre collectivité de monter son niveau de sécurité avec une partie qui est prise en charge.
Les produits sont proposés dans un ordre de priorité.
Si vous n’avez pas d’Antispam sur votre boite mail, Numérian vous propose dans un premier temps de choisir l’offre Antispam et la formation au Phishing.
Si vous avez déjà souscrit à MailInBlack, vous pouvez choisir la formation au Phishing et peut-être ajouter le Coffre-fort de Mot de passe.
Si vous avez déjà un Antispam, vous pouvez passer aux Coffres-forts de Mot de passe pour vous faciliter l’enregistrement et la gestion de la multitude de mots de passe que vous possédez.
Si vous avez tous ces outils, alors la solution EDR est l’offre suivante, etc.
Numérian oblige en rien de suivre cette organisation, mais a pré-conçu l’offre par ordre de préférence.
D’abord on sécurise la messagerie, première zone de vulnérabilité d’un
poste informatique. Puis on sécurise les mots de passe qui est la
seconde zone de vulnérabilité, et on finit par renforcer drastiquement
les postes eux-mêmes avec un EDR et/ou du chiffrement. Ces dernières solutions étant très techniques, elles ne sont réellement proposées qu’aux collectivités qui ont énormément avancé sur la cybersécurité.

Non pas directement, mais le montant de la subvention sera automatiquement déduit de la proposition qui vous sera faite pour vous équiper. 

Oui, mais il n’y aura aucune subvention associée à ce produit et ce, même si ce dernier améliore votre sécurité informatique. Vous ne bénéficierez pas non plus du support des équipements Numérian.

Non. Nous pourrons commencer l’installation l’année prochaine mais il faut vous inscrire dès cette année pour pouvoir profiter de la subvention.

L’engagement est sur 3 ans mais vous pourrez résilier au bout d’un an.

–       Ajout d’un service :

La proposition de Numérian évoluera, mais la subvention reste la même. Vous aurez donc plus de service pour une meilleure sécurité.

–       Résiliation d’un service mais il m’en reste tout de même un :

La proposition de Numérian évoluera, mais la subvention reste la même. Vous aurez donc moins de service.

–       Résiliation totale :

Il faudra nous dire le plus rapidement possible avant la fin de cette année que vous ne donnez pas suite pour annuler la demande de subvention.

Numérian étudiera toutes les questions, mais sachez déjà que ceux présentés ont été sélectionnés pour leur éligibilité à l’appel à projet. Si votre outil n’est pas référencé, c’est qu’il ne sera certainement pas subventionné. Nous pourrons alors vous faire une proposition mais en dehors de ce dispositif d’État. Tous les engagements d’inscription ne seront pas obligatoires dans ce cas.

Calculez-le facilement grâce à notre calculateur permettant de simuler le coût des outils et le montant de la dotation. Ce calculateur ne fait pas office de devis.

Envoyez-nous les sur l’adresse infocyber@numerian.fr. Nous y répondrons et mettrons à jour cette page.