Les sénateurs de l’Ardèche en visite à Numérian

Le 4 juillet, Jérôme Bernard, Président de Numérian et Stella Bsereni, 1ère Vice-Présidente en charge de la communication et du marketing territorial des solutions numériques, ont eu l’honneur d’accueillir      Anne Ventalon et Mathieu Darnaud, sénateurs de l’Ardèche, pour un temps d’immersion au sein de Numérian.

Après une présentation générale du syndicat, les parlementaires ardéchois ont pu découvrir les différentes missions assurées par les agents. Du standard où sont générés les tickets, jusqu’au DataCenter hébergeant les données, en passant par le RGPD, le Système d’Information Géographique, la hotline, le portail famille périscolaire ou encore la plateforme support des logiciels métiers relevant des champs d’intervention des collectivités (Cosoluce), les sénateurs se sont prêtés au jeu de grand nombre d’ateliers.

Au cours des différents échanges, l’accent a été mis sur l’intérêt de mutualiser les moyens, notamment dans des territoires ruraux comme ceux de l’Ardèche et de la Drôme. « Quelles que soient leurs tailles, notre structure mutualisante s’applique à apporter les mêmes services à l’ensemble des communes adhérentes », a tenu à appuyer Jérôme Bernard.

Par ailleurs, la cybersécurité a été une des thématiques largement discutée durant la visite. Mathieu Darnaud, Président de la délégation sénatoriale à la prospective, a souligné l’importance pour les établissements publics comme privés, de sécuriser leurs données. Numérian s’y attache en proposant aux collectivités d’assurer pour elles une mission d’hébergement et de protection de leurs informations dans son DataCenter 100% public. Le Syndicat Mixte vient également de répondre pour celles qui souhaitent se doter de moyens pour faire face à la cybermenace, à l’appel à projet de produits et licences mutualisés piloté par l’ANSSI. Numérian déploie ainsi cinq outils : Un Endpoint Detection Response (EDR), un coffre-fort de mots de passe, un anti-spam, une sensibilisation des agents aux mails frauduleux et un chiffrement des postes de travail.

« Quand j’irai à la rencontre des communes ardéchoises, je serai désormais en mesure de parler de Numérian, merci pour votre accueil, » a conclu Anne Ventalon à l’issue de la visite.